A la rencontre de WP LE KING DE LA CAPITALE

".. j’ai dis et je le redis, Capitale 2020 je serai Le Nouveau Maire de ma Ville!"


L’équipe de Ctnshow est parti à la rencontre de Wp Babajeje surnommé le king de la capitale pour une interview inédite. Partez à la découverte de l’artiste mais aussi de l’Homme!
-Ctnshow: Qui est en réalité Wp Babajeje?
-Wp: Wp Babajeje c’est un artiste, rappeur de la musique urbaine au Bénin, je suis un beatmaker, un producteur, un arrangeur et je fais aussi le master. Je suis le porte parole de l’esprit de Dieu auprès de la jeunesse.
-Ctnshow: Comment êtes vous venu à la musique?
-Wp: D’abord mon père c’est un artiste et dans la famille beaucoup chantent donc je suis né dedans donc la musique c’est en moi, j’ai ce don en moi et je le reconnais, c’est pas pour me jeter des fleurs mais c’est parce que je suis la musique que j’en fais.
-Ctnshow: Décrivez-nous un peu votre parcours musical?
-Wp: J’étais d’abord dans un groupe X-Ray nous étions au nombre de 9 nous avions commencé en 95 puis le groupe a commencé à avoir de petits problèmes puis nous sommes passés à 5 membres en 96 avant l’éclatement du groupe en 98 ce qui a marqué le début de ma carrière solo. En 2001 j’ai sorti ma première maquette « Don’t Try », car on parlait pas encore de single mais de maquette, en ce temps c’était pas encore le rap, c’était les n’dombolo avec les chorégraphies qui prenaient. En 2004 j’ai remixé le « Don’t Try » avec la vidéo tournée par Guru Records qui a rencontré un franc succès et c’est là que les gens ont su qui étaient vraiment Wp. Lire la suite..

J’ai enchaîné en 2005 avec le single « Agbokou » qui parlait de la réalité de ma ville et ça a fait le buzz, tout artiste à ses débuts a besoin de faire le buzz pour lancer sa carrière, parce que le buzz est différent de la carrière. J’ai enchaîné avec « Assikpè » puis « Hip-Hop », en 2007 j’ai sorti mon 1er Album. J’ai pris un peu de recul avant de revenir en 2012 avec le rap gospel, le rap apocalypse et j’ai sorti du coup mon 2ème album qui m’a valu d’être récompensé comme Meilleur Album et Meilleur Lyrisme de l’année. En 2014 j’ai sorti le single « rap sagesse » qui m’a valu le trophée de Meilleur Single de l’année, ensuite le single « Nkk » qui fait qu’aujourd’hui on ne dit plus lol mais nkk. Actuellement je prépare un 3ème album qui sortira cette année.
-Ctnshow: Wp a un style propre à lui, parlez-nous de votre style de musique
-Wp: Je dénonce, je rap vénère, je suis directe dans mes propos j’innove je ne rap pas comme les autres, car non seulement je rap mais je chante aussi je fais toute sorte de musique que ce soit tradi, urbaine ou moderne et je suis d’ailleurs le seul à véritablement faire des live, je joue en live je fais du semi-live j’ai un Dj, je ne suis pas un artiste playback.
-Ctnshow: Exercez-vous un métier autre que la musique?
-Wp: Je fais la musique et j’ai aussi mes affaires, je suis un homme d’affaires.
-Ctnshow: Quelles sont les difficultés auxquelles vous êtes confrontées dans votre carrière? Wp: Les difficultés ne sont pas uniquement à mon niveau, tous les artistes connaissent ça. Nous sommes dans un pays où on a un problème spirituel, musicalement parlant, il n’y a pas d’entrées, je suis en auto-production depuis 96-98, il n’y a pas de moyens et pas de structures pour investir dans le showbiz. Faire de la musique c’est un réel investissement de la part de l’artiste qui n’a pas toujours les rentrées de fonds nécessaires pour faire décoller sa carrière car tout est à sa charge. Malgré ces problèmes on continue de faire la musique et par la grâce de Dieu les choses vont évoluer, parce qu’avec plus de moyens je ferais encore plus j’ai beaucoup d’ambitions et je sais qu’avec le temps j’arriverai à concrétiser mes rêves.
-Ctnshow: Quels sont vos projets à venir?
-Wp: Je prépare mon 3ème album, j’ai des vidéos à tourner avec des featuring à venir. J’aime pas trop parler de mes projets, il faut être insondable parce que quand on en parle trop on arrive plus à les réaliser.
-Ctnshow: Quel message portez vous pour la jeunesse?
-Wp: Je ramène le Gospel dans la rue comme je le dis souvent « We are taking the Gospel to the street ». Dieu a tant aimé le monde qu’il a envoyé son fils unique afin que quiconque croit en lui ait la vie et ne périsse point. Donc moi je crois en Lui et je proclame la parole divine, je conseille la jeunesse, je leur montre qu’on peut y arriver sans frauder, je parle de l’évangile, de la nature comment elle est juste et t’aide à récupérer tout ce que tu lui donnes parce que la nature à horreur du vide.
-Ctnshow: Que pensez-vous de la nouvelle génération d’artistes portée par Vano, Fanicko, Tyaf qui font l’actualité sur la toile?
-Wp: Ils font du bon boulot. On m’avait déjà approché pour me dire qu’en tant qu’aîné de conseiller certains par rapport à ce qu’ils disent dans leurs chansons mais j’ai répondu NON! Il faut un peu de tout pour construire un monde, ça peut ne pas plaire à certains et plaire à d’autres, pourquoi les gens veulent toujours juger? La nouvelle génération moi j’adhère, je valide et je les poussent. On dit tout est permis mais tout n’est pas utile, Dieu est amour et c’est Dieu qui gagne.
-Ctnshow: Comment pourriez-vous améliorer le secteur musical si vous étiez une autorité?
-Wp: D’abord je serai une autorité, j’ai dis et je le redis, Capitale 2020 je serai Le Nouveau Maire de ma Ville! Ce que je vais changer c’est la musique libre, c’est à dire le système de rendre la musique disponible en téléchargement gratuit. Réunir les grosses têtes du milieu pour mettre en place une plateforme ou un espace de diffusion de musique payante, 500 ou 1000 frcs par son, ensuite organiser beaucoup de concerts parce que les artistes sortent des sons mais ne font pas de concerts. Il faudra construire aussi des salles de spectacles et organiser des compétitions un peu comm The Voice par exemple. Prenez l’artiste Ivoirienne Josey aujourd'hui elle est célèbre mais elle a été révélée par une compétition. Mon cher pays le Bénin manque de divertissement, de loisirs, il y a beaucoup d’artistes mais pas assez d’initiatives innovantes pour fairessortir leur don.
-Ctnshow: Votre mot de fin.
-Wp: Dieu est amour, je suis l’amour, le bonheur, je suis Wp je suis Babajeje.
Propos recueillis par l’équipe ctnshow